Comment fonctionne un déshumidificateur?

Le principe de base du fonctionnement d’un déshumidificateur avec séchage par condensation est en fait très simple.

schema_1

Un ventilateur aspire l’air humide et le transporte à travers un évaporateur réfrigéré. L’air est bien refroidi sous le point de rosée. L’eau condense sur la surface froide de l’évaporateur et ruissèle dans un réservoir ou il est directement transporté au système d’évacuation. Ensuite, l’air froid continue à travers un condenseur chaud qui le chauffe et revient dans la pièce pour récupérer de l’humidité à nouveau. Cette procédure est continue jusqu’à l’obtention des conditions souhaitées.

.

.

.

Température et débit d’air:

schema_2

 

Température et valeur HR
1 25°C 70% HR
2 17°C 88% HR
3 18°C 85% HR débit d’air composé
4 33°C 35% HR

Dans l’exemple illustré ci-dessus, de l’air chaud à 25°C (1) avec 70% HR (Humidité Relative) entre par l’évaporateur. A l’intérieur de l’évaporateur réfrigéré (2), la température de l’air redescend à 17°C et l’humidité relative augmente jusqu’à 88%, provocant la condensation et le ruissèlement de l’eau dans un réservoir.

Afin d’enlever l’eau totalement, même avec des conditions d’air sec, il est important que l’air ne soit pas complètement refroidi par l’évaporateur puisqu’il y a le risque de ne pas obtenir le point de rosée. En fait, seulement une partie de l’air est transportée à travers l’évaporateur afin de garantir une condensation maximale, comme montré ci-dessus. Cela résulte d’un débit d’air composé de 18°C et 85% HR entre l’évaporateur et le condenseur (3). Au moment du passage par le condenseur chaud, l’air composé garantira que le condenseur est suffisamment refroidi.

Après le passage dans le déshumidificateur l’air a une température de 33°C et une humidité relative de 35% HR (4). La température est augmentée puisque de l’énergie est ajoutée par le compresseur et par la chaleur latente du processus de condensation.

Contrôle de l’humidité:

hygroL’hygrostat intégré permet de contrôler exactement la réduction du taux d’humidité relative. Réglez le taux d’humidité relative nécessaire, et l’hygrostat arrête automatiquement le déshumidificateur quand la valeur HR est atteinte. De cette façon, vous ne risquez pas de sécher les matériaux de trop, et vous obtenez un processus de séchage beaucoup plus économe d’énergie.

Les anciens modèles de CDT n’étaient pas fournis avec un hygrostat intégré, mais un hygrostat externe peut facilement être connecté à tous les appareils CDT si nécessaire.

Contrôle de la température:

Si la température ambiante est en dehors de la plage de fonctionnement (3-32°C), le déshumidificateur s’arrête. Il redémarrera lorsque la température ambiante sera de nouveau dans la plage de fonctionnement.

Cela signifie que le déshumidificateur marchera aussi longtemps que la température ambiante restera dans la plage d’exploitation, en réduisant de façon continue la valeur HR.

Fonctionnalité de base des pièces diverses:

CDT 30 et CDT 30 S
avec tube capillaire
1: Compresseur
2: Evaporateur
3: Condenseur
4a: Tube capillaire
5: Déshydrateur
6: Vanne solénoïde
7: Ventilateur
8: Bouteille liquide

schema_3

CDT 40, 40S, 60 et 90
avec valve
thermostatique
d’expansion
1: Compresseur
2: Evaporateur
3: Condenseur
4b: Valve thermostatique
d’expansion
5: Déshydrateur
6: Vanne solénoïde
7: Ventilateur
8: Bouteille liquide

schema_4

Le compresseur (1) prend du gaz chaud de la partie avec pression basse et l’introduit dans le condenseur (3). Le ventilateur (7) aspire l’air froid de l’évaporateur (2) à travers le condenseur (3) où il est chauffé par le gaz chaud. Pendant ce processus, le gaz est refroidi et finit par devenir liquide dans la bouteille liquide (8).

Le liquide réfrigérant maintenant à haute pression est passé par un déshydrateur (5) qui enlève toute humidité indésirable. Le réfrigérant est ensuite passé par un tube capillaire ou une valve thermostatique d’expansion (4a/4b) afin de réduire la pression avant qu’elle entre dans l’évaporateur (2), où il atteint le point d’ébullition et redevient un gaz à basse pression.

capilaireEn fait, un tube capillaire et une valve thermostatique ont le même but. A savoir de réduire la pression du niveau haut au niveau bas et de contrôler le débit du réfrigérant à travers l’évaporateur. Au niveau bas de pression, la chaleur de l’air aspiré de l’extérieur de l’évaporateur transformera tout le réfrigérant de l’intérieur de l’évaporateur en gaz.

Le tube capillaire est une résistance statique. Le réfrigérant entier doit passer par un tube long et mince réduisant la pression.

vanneLa valve thermostatique d’expansion est une résistance dynamique. Le détecteur envoi un signal à la valve, provoquant une petite ouverture de celle-ci et inversement. Si l’évaporateur ne reçoit pas assez de réfrigérant, la température du détecteur augmentera, provoquant une petite ouverture de la valve et inversement.

En comparaison avec un tube capillaire, une valve thermostatique d’expansion peut compenser les différences entre la valeur HR et la température de l’air aspiré dans le déshumidificateur. Cela représente la meilleure solution lorsqu’on parle des grands modèles de déshumidificateurs, mais cela représente un coût significatif. Il n’est pas nécessaire d’équiper les petits modèles de déshumidificateur d’une valve thermostatique.

Dégivrage:

En fonction de la température ambiante et de l’humidité relative de l’air, l’évaporateur devient très froid. En général, une température de l’air plus basse signifie une température plus basse de l’évaporateur. Si la température de l’air est inférieure à 15-20°C (en fonction de l’humidité relative), de la glace commence à se former sur la surface de l’évaporateur.

Si trôp de glace se forme sur l’évaporateur, la capacité de déshumidification est réduite. Pour l’éviter, le dégivrage est effectué à l’aide du gaz chaud qui vient du compresseur.

1: Compresseur
2: Evaporateur
3: Condenseur
4a: Tube capillaire
5: Déshydrateur
6: Vanne solénoïde
7: Ventilateur
8: Bouteille liquide

schema_5

Lorsque la température réglée à 5°C est atteinte sur la surface de l’évaporateur, le temporisateur est activé et 30 minutes plus tard la vanne solénoïde (6) s’ouvre libérant le gaz chaud pour faire fondre la glace sur la surface de l’évaporateur.

Lorsque la température préréglée est de nouveau atteinte et que la glace sur l’évaporateur est fondue, l’électrovanne se ferme et le système repasse de nouveau en mode actif.